L’Utah : Bryce canyon et Zion

Nous avons quitté Kanab avec un soupçon de rancœur car pour la 5ème fois et avant de reprendre la route nous nous rendons une dernière fois au visitor center pour la loterie dont les règles non pas changées : 10 places par jour et pas une de plus.. Nous avons le numéro 7. Huit places viennent d’être attribué nous savons déjà que s’est fichu pour nous… quand le Ranger annonce le chiffre 7 !!! On a vraiment la poisse, nous sommes donc contraints de refuser les permis d’accès au parc « The Wave ». Toute l’assemblée semble attristée en sachant que cela leur donne une chance supplémentaire. Rrrr….. On file !

Bryce canyon

Nous avions lu et entendu beaucoup de commentaires flatteurs sur ce parc et ne sommes pas déçus du voyage. Nous suivons les sentiers Navajo loop et Queen Garden qui nous font descendre au milieu de Hoodoos  (aussi appelée selon les régions cheminée de fée, demoiselle coiffée, ou pyramide : ce sont des sortes de grandes colonnes naturelles faites de roches friables, le plus souvent sédimentaires, et dont le sommet est constitué d’une roche résistant mieux à l’érosion). J’ai le sentiment d’être une petite fourmie au milieu de ces monstres de pierre. Une fois revenu sur les hauteurs nous reprenons la navette pour filer à Bryce Point et Inspiration pour le coucher du soleil. Nous retrouvons le camping-car une fois la nuit tombée entouré de toutes les navettes revenues à leur base pour la nuit. Le spot de camping sauvage dans la forêt nationale est parfait et dans le parc.

Le lendemain nous nous arrêtons à Red Canyon. La ballade est très jolie. Elle nous emmène sur la crète, il n’y a personne, nous apprécions le moment. Nous arrêtons près de Mont Carmel pour la nuit.

 

Zion National Park

De bon matin, nous prenons la route pour éviter l’heure de pointe pour accéder au parc de Zion par le tunnel (15 $ pour les véhicules oversize) et aujourd’hui c’est école buissonnière. Nous suivons les conseils de nos amis et prenons la navette du parc jusqu’au point le plus éloigné et suivre le début de la randonnée « The narrows ». Le sentier est le lit de la rivière ce qui amuse beaucoup les enfants. Nous n’entendons pas les rituels « J’ai mal aux jambes », « Je ne veux plus marcher », Maman, il faut que tu me porte »… comme quoi pour eux le plaisir est la clé de notre tranquillité. Il faut toujours ruser et leur faire oublier la difficulté.

Sur le retour, nous sommes avec une famille suisse dans la navette : Arnaud, Emilie, Alice et Charles (lecapfagi.com). Ils sont partis avec des billets « Tour du monde » et leurs sacs à dos pour une année. Les enfants ont les mêmes âges. Nous passons un bon moment autour d’un verre puis d’un repas et pour les enfants dessin animé et peinture. C’est une nouvelle fois une belle rencontre et nous comptons bien les revoir dans les années à venir à l’occasion d’une virée dans l’Ouest. De toute manière Clovis a pris en otage une petite voiture bleue de Charles. Le lendemain à l’aube, après une courte nuit, Vincent et Arnaud s’engage sur la rando Angel’s landing sur laquelle Vincent ne se serait certainement pas engagé seul et trop difficile pour les enfants. Ce parc qui n’est pas le plus impressionnant de premier abord regorge de jolies randonnées.

Nous rejoignons un point ioverlander à la sortie du parc pour la soirée et sur notre chemin nous rencontrons une grande famille française Jonathan, Daphné, Thémis, Ethel, Réhane et Joshua : les 6-rcuit-h. Une grande famille où chacun à trouver sa place dans le camping-car. Nos chemins se ressemblent. Nous devrons nous croiser régulièrement et ce sera peut-être l’occasion de jouer ensemble avec ces amateurs de jeux de plateaux, tout comme nous. Le rendez-vous est pris ! Dans la soirée, nous avons la visite de mademoiselle tarentule qui traverse le campement sans prêter attention à notre occupation de son territoire. Daphné en a froid dans le dos et Vincent se soigne !

 

Les deux parcs que nous venons de découvrir sont très beaux et très dépaysants. Bryce restera, je pense, dans la liste de nos coups de cœur.

Pour la suite de l’aventure, direction le Nevada…
 

par Isa

2 réponses sur “L’Utah : Bryce canyon et Zion”

Répondre à martine et bruno Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.