San Francisco et la côte jusqu’à Big Sur

Arrivée de nuit spectaculaire  à San Francisco par le Bay bridge puis déambulation étonnante en camping-car en ville et premiers aperçus des dénivelés de rues, c’est tout simplement ahurissant de se retrouver là. Beaucoup d’images de films ou autres séries télé me reviennent en mémoire.

Nous rejoignons le parking du YMCA du quartier de Presidio. Vraiment beau spot pour cette grande ville. Tolérance pour la nuit et pour la journée 8 $ de 10h am à 5h pm. Juste de l’autre côté de la rue, le visitor center de Presidio d’où part en autre la navette gratuite pour Downtown. Alors on part à l’assaut de cette belle ville pendant les quatre jours suivants : les quais dont le 33 pour réserver la visite d’Alcatraz et le 39 pour voir les lions de mer, la découverte de la spécialité du coin le Clam Chowder, les vieux bâteaux « Historic Ships », Lombard street (la rue qui a échappé au cordeau américain), Coit Tower, Chinatown, le quartier « Mission », le Golden Gate et le clou, Alcatraz. Embarquement à 15h50. Chacun s’équipe d’un audio tour, même Clovis, qui nous guide durant environ une heure sans que nous n’ayons de manipulation à faire. Super pratique, surtout avec les enfants, qui s’intéressent et suivent les indications d’orientation sans broncher. Il ne reste que très peu de temps avant le dernier bateau pour faire le tour des extérieurs. Eudes et Vincent ruseront afin de rester d’avantage et rejoindre discrètement le groupe de visite « by night ». Ne notre côté Angélique et moi rentrons à la maison avec les enfants qui crient famine (de toute manière ils ont toujours un boyau de vide !).

 

Cette ville est pour moi une vraie belle découverte où je me suis sentie bien. Ce passage est aussi marqué par notre rencontre avec Myrthis et Randall un couple que nous rencontrons grâce à Eudes et Angélique. Nous avons passé deux belles soirées pleines de générosité. A 82 ans et 82 pays visités, Myrtis dégage une joie et une fraicheur remarquable tout comme son jeune époux. Merci beaucoup pour ce partage inoubliable.

Au bout de 5 jours, on reprend la route vers le Sud après un petit crochet par Sausalito et ses maisons flottantes au Nord de Golden Gate. Un quartier plein de charme où Salomé aimerait a priori bien habité.

 

Le dimanche nous arrivons à Monterey. Visite du fisherman warf, promenade sur la plage où il y a beaucoup de lions de mer, des pélicans et des loutres. Pour la nuit, nous trouvons un spot sur le bord de la route 1 mais face à la mer. Nous sommes priés à 22h30 par le sheriff de bouger nos pneus. Ça, c’est pas cool !! Du coup on se rabat à l’arrache à Big Sur.

La nuit dernière nous avons donc avancé le long du littoral de nuit sans pouvoir l’apprécier et de toute manière il faut revenir sur nos pas car la route est coupée suite à un glissement de terrain.

A Garrapata State Park nous profitons de la plage et un monsieur nous indique qu’il y a un lion de mer malade sur la crique suivante, qu’il a prévenu les secours et qu’ils devraient arrivés. Trop curieux, Vincent et les enfants partent observer cette mission de sauvetage et Vincent les aide à remonter l’animal jusqu’au camion garé plus haut.

Après direction Salidas. En chemin le circuit de Laguna Seca, un circuit auto-moto que Vincent est excité de découvrir. On s’installe le soir près d’un parc de jeux pour enfants dont ils profitent le lendemain une fois le rituel matinal achevé (petit-déjeuné, toilette et école).

 

par Isa

2 réponses sur “San Francisco et la côte jusqu’à Big Sur”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.