Bye bye Canada, welcome Alaska !

Voilà, maintenant un sacré bout de temps, que je n’ai pas donné de nos nouvelles. Alors voilà ce qui s’est passé depuis le dernier « post ».

Whitehorse

A Whitehorse, le parking du Walmart où nous avons élu domicile est effectivement légendaire. Nous n’avons encore jamais vu autant de RV (recreationnal vehicule). C’est pas possible ! Certains doivent vivre ici ?? En ville nous avons visité le SS Tutshi (bâteau à aubes), le marché artisanal à Shipyard Park, le souffleur de verre et le site de la première nation Kwanlin dün où ils construisent des bateaux traditionnels en peaux de phoques ou d’orignal et fument du saumon.
Vendredi il a plu des cordes, nous quittons Whitehorse et arrêtons au visitors center de Haines junction. C’est un quasi musée avec une super exposition pour les enfants. Le soir même, nous rejoignons Kluane provincial park.

Kluane Provincial Park

Samedi, nous avons fait la petite randonnée « Sheep Creek ». C’est un peu angoissant et étrange de se promener en sachant que les ours et les orignaux rôdent : ce n’est pas la forêt de Princé. Il est fait beau soleil même si la température est fraiche. La nuit dernière il a quand même neigé une vingtaine de centimètres à Haines junction. Les grandes flaques d’eau ne nous ont pas permis de boucler la boucle, nous rebroussons chemin au kilomètre 3,8. C’est donc un beau parcours pour les enfants. Nous faisons un arrêt au visitor center pour apercevoir aux jumelles et lunettes mis à disposition quelques mouflons à flanc de montagnes.

Nous avons passés la frontière à Beaver Creek le dimanche soir à 22h50 ou plutôt 21h50 puisque nous venons de perdre 1h et passer le 141ème méridien. Le douanier n’a procédé à aucune inspection, il n’a même pas vérifié que les enfants étaient à bord !! De toute manière nous sommes en règle puisque nous avons englouti tous nos fruits et légumes les 2 jours précédents.
Pendant les 3 jours suivants nous traversons la forêt boréale sans traverser de grandes villes.

Anchorage

Nous sommes arrivés à Anchorage mercredi soir après la déception de ne pas avoir approcher Matanuska Glacier qui est exploité par une société privé. Nous ne l’aurons vu que depuis la route, ce qui est tout de même impressionnant. Mais nous sommes très déçus du business qui est autour et nous ne voulons pas y participer, nous passons donc notre route. Dans la journée nous aurons visités les « musées » de Vincent, deux hypers surfaces en articles de pêche, chasse et randonnée : Cabela’s et Bass pro shop. J’admets que ces magasins sont très beaux, les allées centrales sont surplombées de scènes naturelles avec des animaux empaillés et il y a des cascades et des aquariums. Pour Vincent, vous ne serez pas étonnés, c’est à en perdre la tête.

Jeudi c’est journée off pour maintenance : vidange (car nous arrivons au 5 000 kms), laverie, ménage, réservoirs eaux fraîche, grises et sales…

Le soir, nous avons rendez-vous dans une pizzeria avec Jonathan et Helena, des couchsurfers. Le resto est le « Moose’s Touth » 😉 est blindé, nous devons attendre 45 minutes. C’est apparemment tous les soirs comme ça et il n’y a pas la possibilité de réserver une table par téléphone. C’est LA bonne adresse du coin. Nous avons passé un très bon moment même si malgré nos progrès en anglais les discussions restent encore limitées. Ils nous ont proposés de stationner pour la nuit et les quelques jours que nous serons à Anchorage sur le parking de leur résidence. C’est inattendu, super généreux de leur part et super pratique pour nous qui nous rapprochons du centre-ville et l’endroit est super calme.
Vendredi c’est la visite de down town qui est au programme. Sur le chemin, nous arrêtons au lac Hood pour observer la « danse » les hydravions. Nous trouvons un stationnement gratuit sur la 5th le long de la mer – à Elderverry Park – direction le centre-ville. Nous avions l’intention de visiter une brasserie mais il s’avère qu’il s’agit d’un restaurant. Ce sera pour une autre fois. Nous avons tout de même notre comptant avec la chocolaterie et sa fontaine de chocolat la plus grande du monde qui a inspiré Roal Dahl pour l’écriture de Charlie et la chocolaterie. Vous verrez sur la photo au fond à gauche y’a le ticket d’or de Charlie Bucket !! Et pour l’occasion nous avons commencé le livre le soir même. Tout le monde se prend au jeu de la lecture à voix haute après le dîner. Un super moment en famille !! La visite du laboratoire de l’usine est basique et intéressante. On nous offre même au passage quelques ballotins de chocolats. Quel bonheur comme nous avons sauté le déjeuner ! Après nous avons poussé jusqu’à « Alaska Sausage et Seafood » dans l’espoir de découvrir les techniques de fumages du saumon. Mais il y trop tard, le personnel est parti reste seulement la dégustation. Impec’ pour finir notre encas. En soirée, direction Sheep creek pour voir une nuée de pêcheur au saumon.

Samedi après-midi nous avons marché à Flattop, sentier qui surplombe Anchorage. La vue est sublime au sommet – que nous n’envisagions pas d’atteindre avec les enfants, mais ils se sont surpassés ou nous ne présageons pas de leurs forces La boucle fait 2,8 miles soit . Bref encore une fois ce sont des champions –. L’étape suivante est Turnagain arm en soirée pour s’arrêter dîner et essayer de voir des Belugas. Malheureusement, ils ne sont pas au rendez-vous. Ce sera peut-être pour la route du retour ?

Seward

Dimanche réveil vu sur « Explorer Glacier », un aperçu de « Portage Glacier » et on trace la route jusqu’à Seward et pour bien conclure la journée dîner devant « Exit Glacier ».
Lundi, le programme est calé : randonnée pour découvrir « Exit Glacier ». Le chemin est très praticable, le temps est nuageux, et encore une fois les enfants sont pleins de ressources. Nous avons marché jusqu’à « Top of cliffs » près de 7 heures une distance de 4,8 miles. Il a fait froid sur les hauteurs, il aura fallu sortir les gants et les bonnets. Clovis et Salomé ont remis leurs livrets des junior rangers complété et ont reçu en retour, et après avoir prêté serment, le badge de junior ranger. Le soir venu tout le monde est exténué, on s’endort sur le bord de mer.
Nous voilà mardi, il ne fait pas beau. Je crois même que nous n’avons pas eu si mauvais temps depuis le début de l’aventure. On reste au chaud. On partage la cuisine avec Knox notre voisin de parking qui voyage dans sa voiture (une Nissan Duke qui ne lui laisse pas beaucoup d’espace pour cuisiner).
On programme tous ensemble pour demain une sortie en mer d’environ 6 heures, espérant apercevoir des baleines au large.

 

Wouahh… quel roman ! On dirait que je me suis lâcher pour rattraper tout le retard pris. J’espère que je ne vous aurais pas plomber, l’exercice est quelque fois un peu fastidieux pour moi, et j’aime toujours autant avoir vos retours.

Je vous embrasse.

par Isa

7 réponses sur “Bye bye Canada, welcome Alaska !”

  1. Bravo, vous êtes bien courageux surtout Clovis et Salomé .On s’émerveille devant ces beaux paysages bonne continuation ,on voyage avec vous bisous Nicole

  2. Salut les Foodailleurs ! Nous sommes les Vagueauvent. On vous suit depuis quelques jours grâce à vos points Ioverlander 😁 De fil en aiguille, j’ai lu votre blog et…que vois-je ? Vous êtes de Princé ? Je suis de Combourtillé 15km de chez vous à vol d’oiseau! Je contact aujourd’hui nos amis les Courtiseurs d’horizon et que lis-je ? Vous êtes avec eux ? Si je dis que le monde est petit je suis banale ? Nous partons de Whitehorse demain en début d’après midi direction Dawson, , n’hésitez pas à nous contacter, nous serions ravis de croiser votre route et / ou d’échanger de bonnes infos ! Sandra pour les Vagueauvent

  3. Emerveillé par les récits et les photos, nous ne manquons de penser à toute la petite famille. Salomé et Clovis vous êtes trop mignons gros bisous

    Denis et Véro

  4. Salut les foodailleurs, les photos sont magnifiques, belle prise de Vincent, et un GRAND bravo à Salomé et Clovis car cela devait être dur. Profitez un maximum !
    (La prochaine fois vous m’emmènerez avec vous !)
    A bientôt Cléo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.